Contactez-nous
Nos Services
Conférences
Médias
Publications
Liens
Carte du site
Divulgation Proactive

Conférences – Recherche

Pour une recherche rapide, choisissez l'année et/ou le mois. Pour une recherche plus détaillée, cliquez sur Recherche avancée.



Recherche avancée

Abonnez-vous à notre fil RSS  Abonnez-vous à notre fil RSS

Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Twitter

Conférences — Conférence annuelle des ministres fédéral-provinciaux-territoriaux de la Santé — COMMUNIQUÉ - LES MINISTRES DE LA SANTÉ ET DES MODES DE VIE SAINS/DU BIEN-ÊTRE FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX S'ENTENDENT SUR DES FAÇONS D'AMÉLIORER LA SANTÉ DES CANADIENS

COMMUNIQUÉ - LES MINISTRES DE LA SANTÉ ET DES MODES DE VIE SAINS/DU BIEN-ÊTRE FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX S'ENTENDENT SUR DES FAÇONS D'AMÉLIORER LA SANTÉ DES CANADIENS

ST. JOHN’S, Terre-Neuve-et-Labrador – Lors de leur réunion annuelle, aujourd’hui, les ministres de la Santé du Canada ont discuté de divers enjeux pour améliorer la santé de la population canadienne.

Les ministres ont adopté* une Déclaration sur la prévention et la promotion qui orientera leurs efforts de promotion de modes de vie sains à l’échelle du Canada. En réponse au taux élevé d’obésité infantile au Canada, les ministres ont aussi rendu public le document Freiner l’obésité juvénile : Cadre d’action fédéral, provincial et territorial pour la promotion du poids santé. Dans un premier temps, ils inciteront les citoyens, les partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux et l’industrie à élaborer une approche conjointe afin de freiner l’épidémie d’obésité juvénile. Ce processus comprendra des discussions sur diverses façons d’accroître la disponibilité et l’accessibilié des aliments nutritifs et de réduire le marketing auprès des enfants des aliments et des boissons riches en matières grasses, en sucres et en sodium.

« Je suis ravie que nous ayons convenu d’aider les Canadiens, surtout les enfants, à adopter de saines habitudes. L’obésité infantile est un problème national de santé publique qui interpelle tous les secteurs », a déclaré l’honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé.

« Ensemble, nous pouvons modifier les aspects sociaux, économiques et physiques qui ont une incidence sur la santé des enfants et des famille », a déclaré l’honorable Jerome Kennedy, ministre de la Santé et des Services communautaires de Terre-Neuve-et-Labrador. « Nous devons miser sur l’éducation précoce, et prôner une saine alimentation, l’activité physique et l’estime de soi si nous voulons nous attaquer aux véritables causes de l’obésité.»

Les ministres ont examiné les données scientifiques les plus récentes issues de la recherche sur le traitement de la sclérose en plaques (SP). Sachant à quel point il est difficile et frustrant de vivre avec cette maladie pour les milliers de Canadiens atteints, les ministres ont réaffirmé leur soutien à l’avancement la recherche scientifique qui permettra d’évaluer l’innocuité et l’efficacité du traitement libérateur de la sclérose en plaques.

Les ministres se sont entendus sur un plan d’action. Les résultats préliminaires de certaines études en cours devraient être rendus publics d’ici quelques mois. Les ministres ont appuyé les efforts de recherche menés à ce jour au Canada dans le but d’établir s’il existe des liens entre l’insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC) et la SP et collaboreront en vue d’accélérer de façon responsable la recherche scientifique à cet égard. Des essais cliniques coordonnés sur le traitement de l’IVCC se dérouleront au Canada si les observations scientifiques le commandent. Les ministres sont fermement résolus à collaborer et se sont engagés à faire le maximum pour accélérer les progrès dans ce domaine.

Les ministres reconnaissent que les gouvernements doivent collaborer avec les intervenants à la mise en place de conditions qui feront du choix-santé le choix le plus facile. La réduction du sodium est un élément important du choix-santé, et les ministres encouragent les Canadiens à réduire leur consommation de sodium à près de 1 500 mg par jour, apport quotidien recommandé pour les Canadiens âgés de 9 à 50 ans, alors que cet apport doit être encore plus bas chez les enfants et les personnes âgés.

Les ministres ont adopté un objectif intérimaire de réduction de l’apport moyen en sodium à 2 300 mg par jour pour l’ensemble de la population d’ici 2016. Cela représente une réduction du tiers de l’apport actuel de 3 400 mg par jour. Pour y parvenir, les ministres de la Santé inciteront les dirigeants de l’industrie à accélérer la réduction volontaire du sodium dans les aliments, et à travailler avec les gouvernements pour sensibiliser le consommateur, l’industrie, les professionnels de la santé et d’autres intervenants clés.

Les ministres ont signifié leur appui à l’adoption immédiate de cibles volontaires assorties d’un mécanisme de suivi, ainsi qu’à l’amorce de discussions exploratoires sur le rôle potentiel et les conditions d’utilisation de mesures de réglementation.

Les ministres ont également été mis au courant de la situation de l’approvisionnement en isotopes au Canada et continueront d’étudier les répercussions des perturbations dans l’approvisionnement survenues l’an dernier. La ministre Aglukkq a pris acte la demande des ministres provinciaux et territoriaux à l’effet de rendre plus sécuritaire l’approvisionnement du Canada en isotopes.

* Bien que le Québec vise lui aussi les objectifs de la Déclaration et du cadre d’action, il n’a pas participé à leur élaboration et n’adhère pas à une stratégie pancanadienne en la matière. Le Québec a l’intention d’élaborer ses propres programmes de promotion de saines habitudes de vie, mais entend maintenir l’échange d’information et de connaissances spécialisées avec les autres administrations publiques du Canada.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter :
Déclaration sur la prévention et la promotion : www.phac-aspc.gc.ca
Réduire l’obésité chez les enfants : un plan d’action FPT pour promouvoir un poids santé  : www.phac-aspc.gc.ca

Ressources additionnelles :

      1. Déclaration (version complète) :
         http://www.phac-aspc.gc.ca/hp-ps/hl-mvs/declaration/index-fra.php

      2. Cadre (version complète) :
        http://www.phac-aspc.gc.ca/hp-ps/hl-mvs/framework-cadre/index-fra.php


Personnes-ressources pour les médias

Relations avec les médias, Santé Canada
613-957-2983

Relations avec les médias, Agence de santé publique du Canada
613-941-8189

Jenny VanAlstyne
Cabinet de l’honorable Leona Aglukkaq
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Tansy Mundon
Directeur des communications
Ministère de la Santé et des Services communautaires de Terre-Neuve-et-Labrador
709-729-1377
tansymundon@gov.nl.ca